Tunisie : Zied Laadhari appelle le secteur privé à recruter le plus grand nombre de chômeurs

Le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Zied Laadhari, est revenu, lors de son passage mercredi 1er avril 2015 sur Mosaïque FM, sur les différents sujets d’actualité concernant son ministère.

Parmi les sujets évoqués, celui de la prime AMAL qui a été mise en place en 2011 et selon laquelle les diplômés chômeurs bénéficiaient de 200 dinars mensuels, assurant qu’elle n’est pas à l’origine des maux du pays mais qu’elle a peut-être encouragé certains chômeurs à ne plus chercher du travail, mais que notre chômage est structurel.
Zied Laadhari a ajouté que le système éducatif tunisien doit être réformé afin de former les jeunes dans les secteurs demandeurs d’emploi actuellement au lieu de multiplier sans cesse le nombre de diplômés, dont les formations ne sont pas demandées sur le marché de l’emploi actuellement.
Le ministre a assuré que le gouvernement fait sa part des choses pour le moment mais qu’il ne peut pas créer des postes d’emploi pour tous les chômeurs du pays. Le secteur privé est appelé à recruter le plus grand nombre, mais que ces recrutements ne se font pas dans la mesure espérée, du fait des difficultés du pays.
Pour le ministre, les jeunes promoteurs doivent prendre plus d’initiatives même sans posséder de fonds propres. Il a cité l’exemple des fondateurs de Facebook, eBay ou encore Google, qui ont commencé sans aucun moyen et qui ont créé les plus grandes entreprises du monde.

Investir En Tunisie
 

 

Articles similaires