Tunisie : les actes déraisonnables de la mairie de Menzel Bourguiba

Dans un article paru sur ces mêmes colonnes, intitulé « Cachons ces horreurs que le gouverneur ne doit pas voir », nous nous étions posé la question de savoir quelle mouche avait piqué les responsables de la ville de Bizerte…qui avaient procédé au nettoyage d’une décharge spontanée, à la veille de la visite du gouverneur et quelles étaient leurs motivations. 

Entendaient-ils cacher au premier responsable certains dysfonctionnements de l’appareil hygiénique et sanitaire ? Voulaient-ils faire croire qu’ils faisaient leur travail malgré les lacunes les plus manifestes ? On ne le saura pas.

Nous avons été particulièrement choqués de relever que la même pratique s’est répétée, cette fois à l’occasion de la visite effectuée, toujours par un nouveau gouverneur, à la délégation de Menzel Bourguiba. Ce genre de visites ne servent-elles pas à l’inspection et au contrôle ? Ne doivent-elles pas permettre aux citoyens d’exposer les innombrables problèmes de la cité et de la délégation afin d’en rechercher les solutions ? Or, quelles sont les raisons qui ont poussé les services municipaux de dépêcher de procéder au nettoyage de certains points noirs, de lever les déchets dans certains endroits situés sur l’itinéraire du gouverneur ?
La raison s’arrête vraiment devant des comportements aussi déraisonnables.

M. Bellakhal

Code refrech Site :