La Tunisie a besoin de 7,5 milliards de dinars pour combler son déficit budgétaire

Intervenant mardi soir 03 mars sur les ondes d’Express FM, le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Chedly Ayari, a souligné l’impact des grèves à répétition et de manque d’investissements sur l’économie tunisienne.

« La Tunisie a besoin, aujourd’hui, de 7,5 milliards de dinars pour combler son déficit budgétaire », a-t-il indiqué. Et d’ajouter « A la lumière de l’accroissement de la consommation, la régression de l’épargne, la hausse du taux de chômage et la multiplication des revendications, nous pouvons faire recours à d’autres sources de financement, à l’instar de l’emprunt extérieur, pour remédier à cette situation ».
M. Ayari a, également, indiqué que le Fonds monétaire international (FMI) s’est dit prêt à soutenir le nouveau gouvernement et l’économie nationale, appelant à l’instauration d’un climat stable et constructif favorable aux nouveaux investissements et à la relance de l’économie.

A.B
 

 

Code refrech Site :