Essebsi s’oppose à l’installation d’une base militaire américaine en Tunisie

Contrairement au président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, qui se serait engagé, en 2012, à installer une base militaire américaine et d’un bureau de liaison israélien en Tunisie, le président de la République, Béji Caïd Essebsi, s’opposerait fermement à cette proposition.

Le site « Middle east online » rapporte que le président Essebsi considère l’engagement de Ghannouchi comme une menace directe et dangereuse à la sécurité nationale, au principe de la souveraineté du pays et de l’indépendance de la décision politique nationale.
La même source ajoute qu’Essebsi a catégoriquement refusé une offre américaine portant sur l’installation d’une base militaire à Remada, dans le gouvernorat de Tataouine, une offre qui lui avait été présentée par le sénateur américain John McCain lors de leur rencontre à Tunis le 6 février.

D.M
 

 

Code refrech Site :