Vers une coopération tuniso-tchèque en matière de gestion des déchets

A l’occasion d’un séminaire organisé par l’Ambassade de la République Tchèque à Tunis sur la valorisation des déchets, Roman Masika, directeur Technique du groupe tchèque CKD, spécialisé dans l’ingénierie et les industries électriques, a affirmé la disposition de son pays à coopérer avec la Tunisie en matière de gestion des déchets municipaux solides (DMS) par incinération.

« La tradition d’incinération qui remonte à 25 ans dans notre pays a fait ses preuves. Les performances de l’usine d’incinération des déchets solides à Zevo Malesice, qui traite 210 mille tonnes de déchets municipaux par an, a permis de produire 3111 tonnes par an de déchets métaux (soit équivalent à 20 kilomètres de rails), 1200 tonnes par jour de chaleur pour 20 mille foyers et de l’électricité pour 20 mille ménages », a-t-il dit.
M. Masika a indiqué que cette technique d’incinération des DMS est utilisée par plusieurs pays développés. Elle peut remplacer celle de l’enfouissement, principal procédé de traitement des déchets en Tunisie, dont les mauvais impacts ont été prouvés, selon ses dires, sur la nature, les sols non étanches et la santé des habitants riverains des décharges.

A.B

 

 

Code refrech Site :