Tunisie: Amnesty International condamne la sentence du blogueur Yassine Ayari

Après l’annonce de la condamnation du blogueur tunisien Yassine Ayari, l’organisation des Droits de l’Homme, Amnesty International, a dénoncé cette sentence touchant à la liberté d’expression.

« La peine de prison d’un an imposée aujourd’hui à Yassine Ayari par un tribunal militaire expose l’étendue des limites à la liberté d’expression en Tunisie. Personne ne devrait être emprisonné simplement pour avoir critiqué des fonctionnaires publics ou des institutions de l’Etat. Il est grand temps pour les autorités tunisiennes d’abroger toutes les lois qui criminalisent la diffamation et qui permettent aux tribunaux militaires de juger des civils », a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d’Amnesty International.
Amnesty a également signalé la manière dont s’est déroulé le procès du blogueur tunisien. D’après l’association, les journalistes n’ont pas été autorisés à assister au procès.
Il est à rappeler que Yassine Ayari a été condamné mardi 20 janvier à une année de prison ferme par la justice militaire pour avoir porté atteinte à l’armée après avoir fait appel à sa première condamnation.

D.M

 

 

Code refrech Site :