Investir En Tunisie

La Tunisie pourrait être écartée de la liste des pays exportateurs de phosphate

La situation du secteur minier en Tunisie devient de plus en plus inquiétante et des milliers d’emplois sont menacés de disparaître.

En raison de l’épuisement des quantités de phosphate, à cause d’une grève, la production au sein du Groupe chimique tunisien (GCT) de Gabès a été totalement suspendue et les activités seront interrompues dans les unités de production, durant plusieurs semaines. Par ailleurs, pour la deuxième semaine consécutive, les employés de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) poursuivent leur grève.
Kamel Ben Naceur, ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, a, récemment, indiqué, dans une déclaration accordée aux médias, qu’à cause de ces grèves, le secteur a cumulé des pertes estimées à 40 millions de dinars et la facture risque de s’alourdir.
« La Tunisie était, pendant des dizaines d’années, classée dans les premiers rangs à l’échelle internationale, en ce qui concerne la production de phosphate. Avec la poursuite de ces grèves, notre pays est, aujourd’hui, menacée d’être écartée de la liste des pays exportateurs de phosphate », a-t-il dit, ajoutant que les exportations du secteur de phosphate et ses dérives ont enregistré une baisse de 2.4%

Meriem.Kh

 

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More