Tunisie : des compétences féminines proposées pour des postes ministériels

Selon les fuites de Dar Dhiafa, où le Chef du gouvernement désigné poursuit ses concertations avec les partis politiques au sujet de la composition et du programme d’action de la prochaine équipe ministérielle, Habib Essid favorise une présence féminine accrue au prochain gouvernement.

Des noms des militantes des droits de l’Homme, des figures de la scène politique et des intellectuelles ont été proposés pour occuper des postes ministériels, à l’instar de l’avocate Bochra Belhaj Hmida, qui aurait renoncé au poste proposé pour ses engagements avec ses électeurs. Les noms de la juge Kalthoum Kannou, ainsi que l’avocate et veuve du martyr Chokri Belaid, Besma Khalfaoui ont été, également, proposés. Selon les bruits de couloir, Mme. Khalfaoui aurait renoncé au poste ministériel.
Sur la liste de Habib Essid figurent également la réalisatrice Salma Baccar, l’écrivaine et universitaire Olfa Youssef, Sana Ben Achour, juriste et ancienne présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates, Samira Chaouachi, ex porte-parole du parti l’Initiative, et autres.

A.B

 

 

Code refrech Site :