Tunisie : Ines Ben Othman entame une grève de la faim

La jeune réalisatrice Ines Ben Othman est entrée, depuis vendredi 09 janvier 2015, dans une grève de la faim. C’est l’un de ses avocats, Charfeddine Kellil, qui a confirmé cette nouvelle.

L’avocat a ajouté qu’il s’agit d’un acte de protestation contre la peine de deux mois de prison ferme à laquelle sa cliente a été condamnée par le tribunal cantonal de l’Ariana pour outrage à un fonctionnaire de police pendant l’exercice de ses fonctions.
« Ines Ben Othman a, entre autres, exprimé son refus de l’injustice qu’elle subie à cause de la corruption de certains agents de l’ordre et de l’impartialité de certains juges qui appliqueraient des directives », a, encore, précisé Me. Kellil.
Il est à rappeler que la cinéaste Ines Ben Othman a été condamnée, mercredi dernier, à deux mois de prison ferme pour atteinte à un fonctionnaire pendant l’exercice de ses fonctions.
Le 19 décembre 2014, la jeune cinéaste s’est rendue au poste de police d’Ennasr pour porter plainte contre l’adjointe au chef du poste de police, qui l’aurait harcelée et insultée sur Facebook. Cependant, elle a été accusée et arrêtée pour « atteinte à un fonctionnaire » et transférée à la prison de la Manouba.
Détenue depuis quelques semaines à la prison pour femmes de la Manouba, Ines Ben Othman a été largement soutenue par des représentants de la société civile.

M.Kh

Code refrech Site :