Tunisie : Sihem Ben Sedrine victime d’un coup monté de Marzouki, selon Samir Taieb

La présidente de l’Instance Vérité et Dignité, Sihem Ben Sedrine, est victime d’une manœuvre du président sortant, Moncef Marzouki. C’est ce qu’a affirmé le secrétaire général du parti Al Massar, Samir Taieb.

Lors de son passage ce lundi 29 décembre 2014 sur Jawhara FM, M. Taieb a accusé Moncef Marzouki et les responsables de sa campagne électorale d’avoir organisé un « coup monté » en impliquant l’IVD et à sa tête sa présidente, et ce, en faisant ressurgir l’épouvantail du retour de l’ancien régime. « Je suis persuadé qu’il s’agit d’une tentative pour dissimuler une manipulation de l’archive de la présidence », a-t-estimé.
Il a ajouté que la présidente de l’IVD avait tort de se précipiter de saisir l’archive du Palais de Carthage soulignant que le moment était mal choisi. « L’intérêt de Marzouki dans cette manœuvre consiste à préserver sa nouvelle posture sur la scène politique en tant que leader d’une partie du peuple en le divisant », a-t-il expliqué.

M.Kh
 

Code refrech Site :