Ericsson inaugure son nouveau centre de diffusion à Boulogne-Billancourt

Ericsson vient d’inaugurer un nouveau site à Boulogne Billancourt : le Médiadôme, centre de diffusion TV et média parmi les plus modernes d’Europe. Les locaux abritent sur 3 000 m2 des infrastructures TV dernier cri et hébergent également des bureaux de Canal+Overseas. Ce centre pilote aujourd’hui la production, la post-production et la diffusion de 30 chaînes, ainsi que des flux non linéaires à la demande.

L’inauguration s’est effectuée le 3 décembre 2014, dans le cadre de la visite d’Etat de la Suède en France et en présence du ministre suédois Mikael Damberg, en charge de l’industrie et de l’innovation ainsi que Denis Tersen, directeur de cabinet d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique.
Cette inauguration s’inscrit dans le cadre du développement des activités d’Ericsson en France, pour faire face à la transformation qui s’opère actuellement dans le secteur de la télévision.

Les contenus médias sont désormais disponibles sur la TV, les smartphones, les PC et tablettes. Ainsi, la vidéo représentera à elle seule plus de la moitié du trafic de données mobiles à l’horizon 2020 selon le dernier Mobility Report Ericsson.
A la demande, en replay, en streaming sont les nouveaux moyens de consommer la télévision, ce qui impacte les opérateurs et les diffuseurs traditionnels. Ces derniers doivent faire évoluer leurs services mais n’ont pas forcément le temps, la capacité ou l’infrastructure pour s’adapter. Ericsson les aide donc à gérer la complexité de l’environnement télévisuel actuel de plus en plus nomade. Ericsson a signé en France depuis 2012 des contrats avec Canal+Overseas, TV5 Monde et France 24 portant sur des services broadcast et médias.
Jacques du Puy, Président Directeur Général de Canal+ Overseas explique : «Leader dans l’édition et la distribution de chaînes premiums et thématiques en France, notre première préoccupation est de produire du contenu et une programmation de qualité pour nos clients. Nous avons donc besoin d’un partenaire expert et fiable pour assurer une gestion efficace de l’ingest, de la fabrication et de la diffusion de contenus pour les 22 chaînes que nous éditons. La parfaite maîtrise d’Ericsson dans le domaine de la diffusion ainsi que dans les services managés nous permet de garantir à nos abonnés une prestation de services optimum. ».
Selon Luc Boimare, Président d’Ericsson Broadcast et Media Services en France :« La consommation des contenus media évolue avec la possibilité de pouvoir regarder ses contenus préférés sur un smartphone ou sur une tablette n’importe où et à tout moment. Ces nouveaux modes de consommation font évoluer d’une manière très forte les technologies du broadcast et ceci pousse un acteur comme Ericsson à proposer des solutions nouvelles dans le domaine de l’automatisation et de la mutualisation des services ».
Ericsson va continuer à développer ce site en capacité, pour au moins doubler le nombre de chaînes, intensifier les échanges avec les autres centres TV Ericsson, développer les services et l’expertise au-delà de la France et enrichir ses services avec ceux de Red Bee Media dont Ericsson a fait la récente acquisition.
Ericsson Broadcast & Media Services allie l’expertise de services globaux liée à sa position de leader dans l’industrie des services managés pour améliorer l’efficacité des opérations commerciales des diffuseurs de contenus.
Chaque année, cette entité distribue plus de 2,7 millions d’heures de programmes dans plus de 90 langues pour plus de 330 chaînes TV. A cela s’ajoute plus de 200 000 heures de sous-titrage chaque année, dont 80 000 heures en live.
Ericsson Broadcast & Media Services peut ainsi prendre en charge la responsabilité des plateformes techniques et de services opérationnels liés à la gestion de contenu, la diffusion et l’approvisionnement.
Chaque jour, dans le monde entier, des personnes regardent des programmes TV préparés, pris en charge et diffusés par plus de 2 500 collaborateurs Ericsson basés en France, Royaume-Uni, Pays-Bas, Suède, Finlande, Australie, Allemagne, Espagne.

D’après communiqué

Code refrech Site :