Présidentielle : la Tunisie ferme l’accès à son territoire depuis la Libye pendant 4 jours

A l’approche des élections présidentielles, la cellule de crise chargée du suivi de la situation sécuritaire du pays, a décidé, mercredi, de fermer les deux postes frontaliers de Ras Jedir et de Dhehiba du 20 au 23 novembre 2014.

Dans un communiqué rendu public, la présidence du gouvernement précise que la Tunisie fermera pendant quatre jours l’accès à son territoire depuis la Libye voisine, où règne le chaos. Cette décision exclut le passage de missions diplomatiques, des situations d’exception et des urgences. Il sera en revanche permis aux personnes souhaitant quitter la Tunisie pour la Libye de le faire.
Selon la même source, il s’agit d’une procédure provisoire qui a pour objectif de créer un climat favorable pour la première présidentielle après la révolution. A cet effet, la cellule a décidé de prendre plus de précautions sécuritaires afin de réunir les conditions optimales pour permettre aux électeurs de voter massivement.
Il est à noter que ces décisions ont été prises en présence du Chef du gouvernement, Mehdi Jomâa, et les ministres de l’Intérieur, de la Justice, de la Défense nationale, du ministre délégué chargé de la Sécurité nationale, du secrétaire d’Etat aux affaires étrangères ainsi que des hauts cadres sécuritaires et militaires.

M.Kh
 

 

Code refrech Site :