Tunisie : Kais Saied commente la « victoire » de Nidaa Tounes

Le professeur en droit constitutionnel, Kais Saied, a indiqué, dans une déclaration accordée aux médias, qu’en cas de victoire de Nidaa Tounes aux législatives, ce parti ne pourra pas gouverner seul et se trouve obligé d’aller chercher le soutien des autres spectres politiques pour former le prochain gouvernement.

M. Saied a ajouté que les conflits qui existent actuellement entre certains partis politiques vont disparaitre progressivement, notamment après l’annonce des résultats des élections. Des alliances seront par la suite créées pour pouvoir former un gouvernement de coalition ou un gouvernement d’Unité nationale.
Notons que le président de Nidaa Tounes, Béji Caied Essebsi, n’a pas exclut, dans une interview télévisée diffusée lundi soir 27 octobre 2014 sur Al Hiwar Ettounsi, la possibilité de s’allier avec certaines forces politiques et ce dans l’intérêt du pays.
Pour rappel, selon les résultats préliminaires, Nidaa Tounes a remporté 84 sièges sur 217 à l’Assemblée des représentants du peuple, suivi d’Ennahdha avec 69 sièges, l’Union patriotique libre avec 17 sièges, le Front Populaire avec 12 sièges et Afek Tounes avec 9 sièges. Cependant, selon le mode de scrutin des législatives tendant à favoriser la représentation des petites formations, le parti arrivant en tête devra s’atteler à former une coalition pour obtenir une majorité de 109 sièges.

A.B

Code refrech Site :