Tunisie : Ghar-El-Melh célèbre la journée mondiale du tourisme

La très sympathique cité de Ghar-El-Melh (Bizerte) a célébré d’une manière très particulière la journée mondiale du tourisme (27 septembre de chaque année).

Non pas qu’elle soit en elle-même un pôle touristique d’importance, mais son charme, ses attributs naturels, ses sites historiques, sa tranquillité l’habilitent en fait à accéder au statut de destination privilégiée des estivants. En fait, les Tunisois l’ont découverte, comme ils avaient naguère découvert et promu la destination de Raf-Raf qui est en voie de le céder à sa voisine.
Les organisateurs de cette journée ont convié pour un colloque des professionnels du secteur touristique et des « experts ». Tout ce beau monde est d’avis à ce que la politique du gouvernement en matière de tourisme doive changer et que l’on doive rechercher des solutions urgentes et pratiques pour relancer le secteur. Mais également afin de promouvoir de nouveaux produits dont essentiellement le tourisme écologique, appelé à un bon avenir en cette région du nord-est du pays.
Cette rencontre est venue à l’initiative de Imène Kochbati, experte en tourisme écologique, en collaboration avec l’Association tunisienne de sauvegarde de l’environnement de Ghar-El-Melh et nombre d’associations et organisations de la société civile. L’on a eu même l’idée d’inviter un directeur de l’ambassade de Turquie lequel, comme l’on s’attendait, a « assuré de la disposition de son pays à soutenir tout programme visant à promouvoir le tourisme dans la région ». La promotion du tourisme à Ghar-El-Melh passerait par «les incitations de la population à entreprendre dans le secteur », selon les intervenants qui ont présenté des expériences tentées et réussies sous d’autres cieux.
La promotion du tourisme écologique, le traitement des problèmes structurels, la création et l’entretien des circuits touristiques, la formation et l’amélioration de la qualité sont des thèmes récurrents qui ont été évoqués par le gouverneur.
Lors de cette rencontre, un circuit touristique et culturel a été présenté qui faisait apparaître les sites les plus historiques et écologiques les plus intéressants. Ce circuit comprend Utique-El Alia- Cap Zebib-Sounine-Raf-Raf et Ghar-El-Melh. Il permet de prendre connaissance d’un certain nombre de maisons d’hôtes rurales et écologiques qui ponctuent le parcours.
L’association de sauvegarde de la médina de Ghar-El-Melh a reçu, à l’occasion, des mains du représentant du Fonds mondial pour la nature, les clés du musée national des zones humides qui a élu domicile au fort de Sidi Ali Mekki. Les participants ont pu faire le parcours du circuit et émettre leurs observations pour son amélioration et pour son exploitation. Les visiteurs ont été conviés également à prendre connaissance de la technique locale d’ « El Gataya » de culture maraîchère.

M. BELLAKHAL

Code refrech Site :