Tunisie-Ahmed Nejib Chebbi : «Si je suis président…»

Dans une déclaration accordée à Express FM, Ahmed Nejib Chebbi, candidat du Parti républicain (PR) aux présidentielles, a réfuté les assurances communément admises d’une minimalisation du rôle ou des prérogatives du prochain président de la république.

Il pense, au contraire que le rôle du premier magistrat sera « décisif » et qu’il sera « un facteur d’équilibre » dans l’éventualité d’un éparpillement parlementaire.
M. Chebbi a insisté sur le fait d’axer les campagnes électorales sur les thèmes des nécessaires réformes devant toucher les secteurs clés de la vie du citoyen, plutôt que sur les idéologies, notions abstraites pour le commun des Tunisiens. Le candidat a déclaré que la question relative au projet sociétal a été tranchée du point de vue législatif.
M. Chebbi a annoncé que le programme du PR repose sur 9 points essentiels : l’éducation, la santé, le développement régional, le pouvoir d’achat du citoyen, la sécurité, la politique extérieure, l’économie, l’investissement et la stabilité sécuritaire.
M. Chebbi a dit qu’en cas de victoire, il s’engage au respect des institutions constitutionnelles et de leurs prérogatives ainsi qu’à une collaboration étroite avec le gouvernement et le parlement quelle que soit sa composition. S’agissant de futures alliances de son parti, M. Chebbi a déclaré qu’ils n’ont pas avec Nidaa Tounès la même vision politique et que le PR a préféré quitter l’Union pour la Tunisie afin de « sauvegarder [notre] identité »

M. BELLAKHAL

Code refrech Site :