Tunisie-Présidentielle : les motifs de la décision de Mehdi Jomâa

Lors de son passage jeudi 18 septembre 2014 sur Express FM, Nidhal Ouerfelli, ministre auprès du Chef du gouvernement, chargé des affaires économiques et porte-parole du gouvernement, a explicité les raisons ayant amené Mehdi Jomâa à s’adresser au peuple pour annoncer sa décision de ne pas présenter sa candidature à l’élection présidentielle.

Selon M. Ouerfelli, Mehdi Jomâa a pris, en personne, la décision de s’adresser au peuple et de ne pas se contenter de la publication d’un communiqué officiel. Il a ajouté que le Chef du gouvernement recevait, ces derniers temps, 50 mille demandes signées, par jour, l’exhortant à se présenter pour le scrutin présidentiel.
« Devant ce flot de sollicitations, M. Jomâa a pris son temps pour réfléchir avant de réunir le cabinet gouvernemental et demander à ses membres leur avis sur la question tout en insistant sur le fait que sa position était de respecter ses engagements pris vis-à-vis du peuple et des acteurs du dialogue national et de réussir sa mission principale, à savoir l’organisation d’élections libres, transparentes et démocratiques », a précisé Nidhal Ouerfelli.
Il est à rappeler qu’après avoir fait durer le suspense plusieurs minutes, le Chef du gouvernement a finalement mis fin aux rumeurs persistantes sur sa possible candidature à la présidentielle. « J’ai décidé de ne pas me présenter à l’élection présidentielle », a-t-il déclaré mercredi lors d’une allocution télévisée.
Mehdi Jomâa a ainsi rappelé qu’il avait été nommé à la présidence du gouvernement particulièrement pour mener le pays vers des élections transparentes. Il a, en outre, insisté sur le fait qu’il s’était engagé moralement pour ne pas participer aux futures élections, condition importante de la feuille de route du Dialogue national pour le choix de l’équipe gouvernementale.

M.Kh
 

Code refrech Site :