Tunisie : un parti de la Troïka offre à Ali Seriati le poste de conseiller sécuritaire au gouvernement et à la présidence

L’ex-chef de la sécurité présidentielle sous Ben Ali, Ali Seriati, aurait décliné une offre proposée par un grand parti politique pour occuper le poste d’un conseiller sécuritaire à la présidence de la République ou à la présidence du gouvernement.

Notre confrère Al Chrourouk rapporte, dans son édition du samedi 6 septembre 2014, qu’un parti appartenant à la troïka (Ennahdha, Ettakatol, CPR) avait envoyé l’un de ses leaders afin de rendre visite à Ali Sériati, dans son domicile à Kairouan, pour lui convaincre d’accepter l’offre. Mais l’envoyé n’a pas réussi sa mission.
Il est à rappeler qu’Ali Seriati a été libéré le samedi 17 mai 2014 après avoir passé une peine de 03 ans de prison.

M.Kh

 

 

Code refrech Site :