Draexlmaier : la Tunisie aura sa part dans l’industrie aéronautique

altAdel Ben Khaled, nommé récemment à la tête des sociétés du groupe allemand Draexlmaier en Afrique, a annoncé, mercredi 9 juillet 2014, qu’il veillera à attribuer à la Tunisie sa part dans l’industrie aéronautique, qui a déjà été lancée depuis peu en Allemagne.

Lors de son passage sur Express FM, M. Ben Khaled a indiqué que la première filiale implantée en dehors de l’Allemagne était en Tunisie, qui compte actuellement 4 usines basées à Sousse, Siliana et El-Djem. Par ailleurs, le groupe Draexlmaier en Tunisie n’a pas été touché par le phénomène des grèves après la révolution, et assure encore en entier toutes les composantes de certains véhicules.
« La Tunisie est considérée comme l’un des plus grands sites du groupe, d’autant plus qu’elle dispose de la main d’œuvre à un coût modéré et des qualifications nécessaires pour des produits qui sont destinés au marché des voitures de luxe dont notamment, Audi, Mercedes, Jaguar et Porsche », a-t-il indiqué.
Avec une expérience de 18 ans dans l’industrie automobile, où il a dirigé des sociétés opérant en France, au Mexique, ainsi qu’au Maroc, dont notamment une usine de Leoni, Adel Ben Khaled s’est déclaré déterminé à appuyer la position du groupe en Tunisie, en vue de générer davantage d’emplois dans ce secteur et d’offrir un grand potentiel de développement.
Draexlmaier, la société familiale fondée au sud de l’Allemagne depuis 1954, et l’un des leaders mondiaux du secteur des composants automobiles et des équipements des voitures haut de gamme, emploie environ 50 000 employés dans 45 pays.

M.Kh
 

Code refrech Site :