Tunisie : un mégaprojet de 500 millions d’euros bloqué, 20 000 emplois perdus

Les employés de la Société tunisienne de tourisme des jeunes (SOTUTOUR) ont protesté hier, mercredi 11 juin 2014 devant le siège de la société, contre la décision de révocation du président directeur général et du directeur général adjoint de la société.

Abdelaziz Mkhobbi, secrétaire général du syndicat de base de la société, a qualifié d’unilatérale et non étudiée cette décision prise par le ministère de la Jeunesse, ajoutant qu’elle est basée sur de fausses allégations de corruption.
M. Mkhobbi a, également, fait savoir que l’actuel ministre de la Jeunesse avait bloqué deux projets touristiques. Le premier serait composé d’un restaurant et d’une agence de voyage. Le deuxième projet « Euro Disney » devrait mobiliser un investissement de 500 millions d’euros. Il serait capable de créer environ 6 000 postes d’emploi, dans une première étape et d’atteindre 20 000 postes d’emploi en 2020. « Au lieu de condamner le PDG et le DGA de la société, il faut transférer ce dossier au pole judiciaire », a ajouté-t-il.
Selon des sources proches du dossier, le PDG et le DGA ont été, jusqu’à la dernière minute, attachés à ce mégaprojet. Cette position pourrait être, selon les employés de la société, la raison derrière laquelle se cache la décision de limogeage.
M. Mkhobbi a également appelé la présidence du gouvernement à mettre SOTUTOUR sur la supervision du ministère du Tourisme vu qu’elle exerce dans le secteur touristique.
Abdelaziz Mkhobbi a précisé en outre que les employés de la SOTUTOUR sont prêts à hausser le ton en cas de non satisfaction de leurs revendications.

Investir En Tunisie
 

Code refrech Site :