France : un sans-papiers tunisien sauve dix personnes dans un incendie criminel

Mohsen, un sans-papiers tunisien de 26 ans, a sauvé samedi dernier ses voisins d’une mort certaine après qu’un incendie ait ravagé leur immeuble d’Aubervilliers, dans la banlieue parisienne. L’incendie qui a éclaté vers 22h00 a fait trois morts et treize blessés, dont quatre graves.

Sans le courage de ce jeune homme, le bilan aurait été certainement plus lourd dans cet immeuble vétuste de six étages où habitent une soixantaine de personnes.
Mohsen n’a pas hésité à risquer la sienne pour sauver celle d’une dizaine de voisins. « Sans lui, mes sœurs seraient mortes, c’est sur ! », a ainsi clamé Walid au journal « Le Parisien ».
« Je suis sorti et tous les couloirs étaient plongés dans le noir. On n’y voyait absolument rien », se souvient Mohsen au micro d’Europe 1. « Je suis descendu jusqu’au deuxième et j’ai entendu mes voisins qui criaient. J’ai tapé sur toutes les portes pour en sauver le maximum », raconte-t-il. « Je suis allé au sixième pour y trouver un ami. J’ai cassé sa porte et il m’a demandé ce qu’il se passait et si on allait mourir. Je lui ai répondu : ‘t’inquiète, viens avec moi ‘ », poursuit Mohsen.
« J’ai fait ce qu’il fallait faire », a dit le jeune tunisien devenu pour ses voisins, un héros. Ainsi, malgré les flammes, Mohsen a su braver le danger afin d’aider les habitants, ou du moins ceux qu’il a pu sauver, à sortir de l’immeuble en passant par les échafaudages.
Pour son courage inouï et sa conscience humaniste et citoyenne, de nombreuses voix s’élèvent désormais pour réclamer sa régularisation administrative.

M.Kh

 

Code refrech Site :