Investir En Tunisie

Tarek Kahlaoui ambassadeur de Tunisie au Caire et Adnen Manser à l’Unesco

Avec l’approche d’un nouveau remaniement dans le corps diplomatique, plusieurs rumeurs circulent actuellement dans les couloirs du ministère des Affaires étrangères, notamment, en ce qui concerne le respect du gouvernement Jomâa de la feuille de route, la neutralité de l’administration et la révision des nominations.

Dans son édition du lundi 09 juin 2014, notre confrère Al Chourouk rapporte qu’il y a un état de mécontentement au sein du ministère des Affaires étrangères, en raison de la fuite sur certains noms qui ont été proposés dans certaines ambassades et missions diplomatiques.
Le nom de Tarek Kahlaoui, leader du parti Congrès pour la République (CPR), a été proposé pour occuper le poste d’ambassadeur de Tunisie au Caire, Egypte. Par ailleurs, Adnen Manser, porte-parole de la présidence de la République, devrait être nommé nouvel ambassadeur de Tunisie auprès de l’UNESCO à Paris.
D’autres noms seront annoncés dans les jours à venir. Ces futures nominations ont été rejetées par les diplomates qui ont appelé à neutraliser les missions diplomatiques tunisiennes. Selon ces derniers, les nominations doivent être basées sur les compétences et le professionnalisme, sans aucune considération politique.
D’autre part, certains cadres au ministère des AE accusent l’Union générale tunisienne du travail, UGTT, notamment Mouldi Jendoubi, d’être derrière la perturbation de la mise en place du syndicat des diplomates qui aura comme mission principale de maintenir l’indépendance de la diplomatie tunisienne pour être plus efficace et plus rentable, loin des nominations partisanes.

Meriem.Kh

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More