Tunisie : hausse du prix du timbre fiscal exigé sur les établissements vendant de l’alcool

Le projet de loi de Finances complémentaire pour l’année 2014 propose l’augmentation du prix du timbre fiscal exigé sur les établissements vendant de l’alcool (restaurant, bar, épicerie, supérette de nuit…).

Ainsi, pour obtenir un permis d’exploitation et de vente des boissons alcoolisées, tout dirigeant doit payer une taxe de 500 dinars, au lieu de 200 dinars auparavant.
Ce projet de loi, dont Investir En Tunisie, a reçu une copie, propose également l’augmentation du prix du timbre fiscal exigé sur l’achat et l’importation d’armes qui passera de 20 à 200 dinars.

Investir En Tunisie

 

 

 

Code refrech Site :