Tunisie : la CONECT condamne l’acte criminel commis contre le domicile du ministre de l’Intérieur

Suite à l’acte criminel odieux perpétré mardi 27 mai 2014 contre le domicile du ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, à Kasserine qui a causé la mort de quatre martyrs des agents de la sécurité nationale et des blessés, la CONECT « Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie »

condamne énergiquement cet acte criminel lâche qui a visé la souveraineté du pays à travers la personne de l’un de ses grands et premiers responsables connus pour leur abnégation au travail, leur engagement et leurs grands efforts visant à garantir la sécurité, la stabilité et l’autonomie du pays.
Face à cette tournure extrêmement grave et dangereuse, la CONECT lance un appel à tous les Tunisiens, l’ensemble des partis politiques, les organisations et les composantes de la société civile pour une plus grande solidarité et une étroite collaboration pour lutter contre la criminalité visant la patrie et pour infliger aux responsables de ces actes barbares et lâches les sanctions les plus sévères en consécration de nos martyrs et de leurs grands sacrifices pour sauvegarder la sécurité de notre pays et de son grand peuple connu son refus total de la violence et pour son caractère pacifiste et fraternel.
En ces douloureuses circonstances La CONECT réaffirme l’engagement des hommes d’affaires à fournir plus d’efforts et à assurer une totale collaboration avec toutes les parties concernées afin de garantir la sécurité de la patrie et son autonomie et ce en consécration des principes de citoyenneté et de responsabilité et de lutte contre toutes les tentatives déployées désespéramment par certains criminels pour engager le pays dans ces déviations graves et dangereuses.

D’après communiqué
 

Code refrech Site :