Investir En Tunisie

Tunisie-Open Sky : le oui, mais…de la FTAV

L’Open Sky (ouverture du ciel aux compagnies aériennes low cost) serait-il une menace ou une opportunité pour le tourisme tunisien ?

Lors de son passage jeudi 22 mai 2014 sur Express FM, le président de la Fédération tunisienne des agences de voyage, Mohamed Ali Toumi, est revenu sur l’adhésion de la Tunisie à l’Open Sky et ses répercussions sur les acteurs du tourisme dans le pays.
M. Toumi a indiqué que l’ouverture de l’espace aérien aux sociétés d’aviation Low Cost pour atterrir sur notre territoire engendre forcément une baisse notable des billets d’avion. Le président de la FTAV n’a pas omis de préciser : «L’Open Sky, c’est s’ouvrir sur toutes les compagnies aériennes, donc s’ouvrir à une concurrence rude. Sommes-nous prêts à tout cela ?!».
« Par ailleurs, a-t-il ajouté, les agents de voyage semblent plus réservés au vu de l’expérience marocaine. On ignore tout de ce que cela va nous apporter. Les Marocains qui ont adhéré à ce système ont montré des positions très mitigées, entre ceux qui le défendent et y voient des avantages, et ceux qui se plaignent de difficultés engendrées par ce même système ».
Il est à rappeler que la FTAV organise demain une conférence internationale sur le thème « Open Sky en Tunisie : opportunités ou menaces pour l’agent de voyage? ».
Ce débat réunira les ministres du Tourisme et du Transport, les responsables de l’Aviation Civile de Tunisie et de la compagnie nationale Tunisair, les représentants de la Fédération des hôteliers tunisiens. Sont également attendus les responsables de l’ECTAA (association européenne des agents de voyage et des tour-opérateurs), du SNAV (Syndicat national des agents de voyage) et du tourisme marocain.
L’expérience et les conséquences de l’ouverture du ciel marocain seront aussi au centre des débats.

Meriem.Kh

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More