Tunisie : Edgar Morin appelle à la libération de Aziz Amami

Le sociologue et philosophe français Edgar Morin a appelé à la libération du blogueur Aziz Amami, arrêté sous l’accusation de détention et de consommation de cannabis.

Morin se dit inquiet au plus haut point dénonçant « certaines méthodes (du régime dictatorial) dont les pires ont la vie dure ». Le philosophe a indiqué que « Aziz Amami [devait] pouvoir bénéficier du respect absolu des règles de l’état de droit qui doit être celui de la Tunisie post-Ben Ali »
Edgar Morin a rappelé à ce propos, l’appel qu’il avait signé en septembre dernier, dans Libération destiné à « soutenir les jeunes » en Tunisie, relevant, en l’occurrence, « que la justice est loin d’acquérir son indépendance et que la police reste fidèle à ses pratiques violentes, incompatibles avec l’esprit républicain »
M. Morin assure que Aziz Amami se trouve… « emporté dans une affaire policière et judiciaire qui ne doit pas servir de prétexte à faire taire une voix indépendante et singulière » Il émet l’espoir que les autorités tunisiennes…..auront à cœur de libérer au plus vite Aziz Amami et de punir les responsables de cet abus d’autorité et de force.

M. BELLAKHAL

Code refrech Site :