Tunisie : la révision des nominations ne suffit pas, dixit Abdewaheb El Hani

Le président du parti Al Majd, Abdelwaheb El Hani, a affirmé, jeudi 15 mai 2014, que la révision des nominations annoncée par le gouvernement de Mehdi Jomâa « ne suffit pas ».

Lors de son passage sur Jawhara FM, M. El Hani a expliqué que plus de la moitié des actuels maires ont été nommés sur des bases de quotas partisans ce qui représente une menace au déroulement de l’opération électorale.
« Il est vrai que la Troïka n’est plus mais sa diplomatie subsiste à travers quelques ambassadeurs », a-t-il jugé, malgré le récent mouvement dans le corps diplomatique décidé par le gouvernement de Mehdi Jomâa.

D.M
 

Code refrech Site :