Tunisie : tension à l’ANC suite à l’intervention de Abderraouf Ayadi

La tension est montée d’un cran, aujourd’hui mercredi 30 avril 2014, à l’Assemblée nationale constituante, suite à l’intervention du député Abderraouf Ayadi qui a considéré que la justice n’est pas indépendante et politisée et n’est pas apte à examiner les affaires des martyrs et blessés de la Révolution.

Ce dernier a procédé, également, à couper la parole de la présidente du syndicat des magistrats tunisiens (SMT), Raoudha Laâbidi, la qualifiant d’inapte à donner son avis dans ces affaires ajoutant qu’elle représente tout un lobby.
Mme. Laabidi a répondu, pour sa part, à ces insultes, indiquant que Abderraouf Ayadi est incapable mentalement de répondre.
L’affaire ne s’arrête pas là. Le député s’en est pris à Yamina Zoghlami lui imputant la responsabilité des verdicts rendus dans les affaires des martyrs et blessés de la révolution.

A.B

 

Code refrech Site :