Tunisie : Mohamed Abbou inaugure le siège du Courant Démocratique à Nabeul

« Le Courant démocratique est prêt à adopter une politique différente, plus axée sur la croissance et la démocratie », a précisé Mohamed Abbou, secrétaire général du parti, lors de l’inauguration du siège de son parti à Nabeul.

« Je veux tourner la Tunisie vers une autre direction : plus sociale et plus démocratique ». Avec un tel message, le nouveau parti d’Abbou veut surtout se positionner sur le paysage politique tunisien. Il ne déroge pas à cette règle. De sa création à nos jours, il a su occuper le terrain politique, avec comme principal objectif contribuer au changement tant rêvé par les tunisiens.

A travers cette prise de contact avec la population nabeulienne, Abbou, voulait jeter un regard rétrospectif sur cette première année petite en termes d’existence, mais riche en actions sur le terrain politique. Le contact direct est sa stratégie comme en témoigne la visite de Mohamed Abbou à la foire de Nabeul où il était bien accueilli par ses fans. Il y a de tout, des jeunes, des femmes, des vieux.
Le secrétaire général, accompagné par le coordinateur régional Nader Ben Othman, Lassad El Ghoul (coordinateur adjoint), Mohamed Aymen Khaldi, (trésorier), Zied Ghanay, (chargé de la communication) et Monji Mghiri, (relations avec les partis), s’est volontiers arrêté devant chaque stand pour discuter avec les visiteurs. On parlait de tout. De politique, d’économie mais surtout du pouvoir d’achat.
Abbou écoutait leurs doléances et donne des solutions. Le courant semble passer. Abbou est clair, il se veut un mouvement d’alternative politique qui se propose d’accéder au pouvoir sur la base d’un programme cohérent articulé autour du droit de tout tunisien à une vie digne, à un emploi, au développement, à la participation à la chose publique et à une culture au service de la justice sociale et de la démocratie.

M.Y

Photos : Rached Berrazaga
 

Code refrech Site :