Tunisie : le SYNAGRI qualifie de grave la décision d’arrêter la réception du lait frais

Le syndicat des agriculteurs de Tunisie (SYNAGRI) a qualifié de grave la décision prise par la Chambre nationale des collecteurs du lait, d’arrêter durant trois jours (du 12 au 14 avril courant), la réception du lait frais auprès des éleveurs.

Dans un communiqué rendu public vendredi 11 avril 2014, le syndicat précise que cette décision touchera les intérêts de milliers d’agriculteurs, sans aider à la résolution des vrais problèmes structurels dont souffre la filière laitière.
Le syndicat appelle ainsi à réunir tous les intervenants dans la filière laitière (éleveurs, collecteurs et industriels) autour de ces questions, afin de trouver les solutions susceptibles d’assurer la pérennité de la filière et de renforcer sa production. Il insiste également sur la nécessité de réviser les cadres juridiques régissant la filière laitière, ainsi que les mécanismes d’appui et d’encadrement des éleveurs pour assurer l’efficacité, la transparence et la pérennité de tous les maillons de la chaîne et partant la réalisation de la sécurité alimentaire.

Investir En Tunisie

 

Code refrech Site :