La bourse de Tunis chute après les déclarations de Nidhal Ouerfelli

Les indices de la Bourse étaient en baisse dans la matinée de ce vendredi 11 avril 2014, à l’issue des déclarations du porte-parole du gouvernement, Nidhal Ouerfelli, qui a affirmé que les finances publiques de la Tunisie sont dans un état critique et que l’Etat a eu recours à des mesures exceptionnelles pour garantir le versement des salaires d’Avril (lire notre article).

C’est ce qu’a indiqué Fadhel Abdelkefi, président de la Bourse de Tunis.
Intervenant sur Mosaïque FM, M. Abdelkefi est revenu également sur la situation économique actuelle du pays. Il a déclaré que la Tunisie vit une crise financière publique et que ceci est dû à l’augmentation du budget de l’Etat de 2010 qui était estimé à 13 milliards de dinars à 29 milliards de dinars en 2013. Il a en outre précisé qu’il existe un grand manque des ressources de l’Etat. 35 milliards de dinars est le montant total d’emprunt de la Tunisie.
D’autre part, Fadhel Abdelkefi a insisté sur la nécessité de rester optimiste car la Tunisie a des atouts et peut rebondir. Il a ajouté que le pays doit miser sur les investissements extérieurs et les investissements nationaux privés.

M.Kh
 

Code refrech Site :