Tunisie : les associations de micro-crédit dans l’impasse

Les associations de micro-crédit habilitées à accorder des micro-crédits dans la limite de 5000 DT n’ont pas pu siéger et statuer sur les montants des crédits à affecter pour l’exercice 2014, bien que les demandes ne manquent pas.

En cause, la non affectation d’un budget à ces associations jusqu’à aujourd’hui. Certaines de ces associations ont même fermés leurs portes et n’accueillent plus de public en attendant que le budget annuel pour l’exercice en cours leur soit versé.
Bien que Mehdi Jomaa a promis à ces associations le versement de leurs dotations annuelles assez vite, le ministère des Finances, quant à lui, n’a pas pu honorer la promesses à cause des déboires budgétaires que subit le pays et notamment les quatre milliards et demie de dinars que l’Etat ne trouve pas encore pour le budget complémentaire 2014.
Rappelons que les micro-crédits accordés par les associations sont régis par la loi 67 de l’année 1999. Les associations, quant à elles sont régies par la loi 154 de l’année 1959.

Anis Somai

 

Code refrech Site :