Sigma Conseil : 42,6% des Tunisiens ne voteront pas Ennahdha

Depuis la vague du mois dernier à aujourd’hui, statu quo au niveau des intentions de vote pour les trois premières formations politiques, à savoir Nidaa Tounes qui passe de 18,4% à 17,4% (représentant 1 294 863 de voix potentielles), Ennahdha de 11,6% à 13,1% (représentant 980 266 de voix potentielles), le Front populaire qui passe de 1,3% à 1,9% (représentant 141 341 de voix potentielles).

Les autres partis (CPR, Ettakatol, Al Jomhouri, L’initiative, courant Al Mahaba, l’Alliance démocratique, ….) se répartissent les 4,7% restants, sachant que 62,9% n’ont pas exprimé leurs voix contre 64,8% pour la vague du mois dernier.
A la question, quel est le parti pour lequel vous ne voterez pas, les résultats ont été globalement les suivants, 42,6% Ennahdha (dont 30,9% qui voteraient pour Nidaa Tounes) et 14,8% Nidaa Tounes (dont 42,6% voteraient pour Ennahdha) et 10,5% le Front populaire.
Seuls 25,7% des gens ne savent pas pour qui ne pas voter, le pourcentage des gens qui savent pour qui ils ne voteraient pas (74,3%) correspond au double du pourcentage des gens qui savent pour qui voter (37,1%).
A la question spontanée sur les intentions de vote pour les présidentielles, toujours sans pré-liste définie et sans suggestion, Béji Caid Essebsi passe de 17,1% à 14,1%, Mahdi Jomâa passe de 9% à 9,4%, Hamadi Jebali passe 2,7% à 4,9%, Moncef Marzouki de 7,3% à 4,4% et Hamma Hammemi de 1% à 1,8%. Les autres se répartissent 10,1% des voix et 55,4% ne se sont pas exprimés.
En ce qui concerne la priorité des priorités des Tunisiens dans le travail du gouvernement, la garantie de la sécurité et la lutte contre le terrorisme ont baissé d’une manière statistiquement significative mais demeurent des priorités plus importantes que les aspects sociaux.

D’après Sigma Conseil

Code refrech Site :