Tunisie : la Troïka a contracté plus de 16 milliards de dinars de prêts en deux ans

Sami Remadi, président de l’Association tunisienne pour la transparence financière (ATTF), a annoncé, ce lundi 24 mars 2014 sur sa page Facebook, que la valeur globale des prêts contractés par la Troïka en deux ans (2012-2013) s’élève à 16,86 milliards de dinars.

Il est à noter que peu de temps après la publication de l’inventaire des crédits par Sami Remadi, son compte Facebook a été bel et bien supprimé.
Ainsi, selon le président de l’ATTF, les prêts accordés à la Tunisie en deux ans sont les suivants :
– 500 millions de dinars de la part de la Banque européenne d’investissement
– Loi 32 de 2013 : 29 millions de dinars de la part du Qatar
– Loi 33 de 2013 : 70 millions d’euros
– Loi 29 de 2013 : 485 millions de dinars
– Décret n°2872 de l’année 2013 : 2,8 milliards de dinars
– Loi 27 années 2013 : 73,9 millions d’euros
– Loi 25 de l’année 2013 : 200 millions de dinars de la part de la banque turque
– Loi 24 de l’année 2013 : 200 millions de dinars de la part de la République de Turquie
– Loi 23 en 2013 : 50 millions de dollars
– Loi 22 de l’année 2013 : 450 millions de dinars
– Loi 21 de l’année 2013 : 155,166 millions d’euros de la part de la Banque islamique de développement (BID)
– Loi 18 de l’année 2013 : 30,5 millions d’euros de la part de la République fédérale d’Allemagne
– Loi 15 de l’année 2013 : 318,750 millions de riyals saoudiens
– Loi 16 de l’année 2013 : 2 millions de dollars de la part de la Banque islamique de développement (BID)
– Loi 17 de l’année 2013 : 60 millions de riyals saoudiens de la part du Fonds saoudien de développement
– Loi 11 de l’année 2013 : 6,2 millions de dinars de la part du Fonds international de développement agricole (FIDA)
– Loi 12 de l’année 2013 : 7,7 millions de dinars de la part du Fonds international de développement agricole (FIDA)
– Loi 5 de l’année 2013 : 500 millions de dollars de la part du Qatar
– Loi 4 de l’année 2013 : 100 millions de dollars de la part de la Libye
– Loi 22 de l’année 2012 : 387 millions d’euros de la part de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD)
– Loi 21 de l’année 2012 : 387,6 millions d’euros de la part de la Banque africaine de développement (BAD)
– Loi 17 de l’année 2012 : 117 millions de dinars d’introduction en bourse
– Loi 16 de l’année 2012 : 40 millions d’euros de la part de l’Agence Française de Développement (AFD)
– Loi 15 de l’année 2012 : 140 millions d’euros de la part la Banque européenne de développement
– Loi 12 de l’année 2012 : 32.45 millions d’euros de la part de la Banque africaine de développement (BAD)
– Loi 11 de l’année 2012 : 73 millions d’euros de la part de l’Italie
– Loi 10 de l’année 2012 : 34,6 millions de dinars de la part de la Banque islamique de développement (BID)
– Loi 9 de l’année 2012 : 50 millions de dollars de la part de la Banque islamique de développement (BID)
– Loi 6 de l’année 2012 : 15,084 milliards de yens et 6,094 milliards de yens de la part du Japon
– Loi 5 de l’année 2012 : 30 millions de dollars de la part du Fonds arabe pour le développement économique
– Loi 3 de l’année 2012 : 15 millions de dinars koweïtiens de la part du Fonds arabe de développement économique
– Loi 2 de l’année 2012 : 42 millions de dinars koweïtiens de la part du Fonds arabe de développement économique

H.M

 

Code refrech Site :