La Tunisie bientôt obligée d’importer les tomates ?

Le chef du bureau régional du syndicat des agriculteurs de Sidi Bouzid, Midani Dhaoui, a déclaré, lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui jeudi 6 mars 2014, que les agriculteurs plantent de moins en moins de tomates à cause de la baisse de sa rentabilité, soulignant que la surface exploitée pour les tomates est de 12 mille hectares en 2014 contre 23 mille hectares en 2013.

Midani Dhaoui a ajouté qu’en l’absence d’une révision à la hausse du prix des tomates et au cas où les agriculteurs continuent à se détourner de la production, la Tunisie devra bientôt envisager d’importer ses besoins.

A.B

 

Code refrech Site :