Plus de 260 mille emplois offerts par les entreprises européennes installées en Tunisie !

Le ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Kamel Ben Naceur a participé à la 9ème réunion ministérielle de l’Union pour la Méditerranée (UPM) sur la coopération industrielle euro-méditerranéenne, organisée, ce mercredi 19 février 2014 à Bruxelles, indique le ministère dans un communiqué.

La rencontre qui avait pour thème «Le développement industriel inclusif dans la région euro-méditerranéen», a permis aux ministres d’examiner les progrès réalisés. Ils auront à planifier, en l’occurrence, les prochaines étapes de mise en œuvre du programme de travail sur la coopération industrielle euro-méditerranéenne.
A l’ordre du jour de cette rencontre, étaient également inscrites la présentation des résultats finaux de la 2ème évaluation de la mise en œuvre de la charte euro-méditerranéenne pour l’entreprise pour l’année 2013 ainsi que l’amélioration du climat des affaires et les différents moyens mis en place par les pays méditerranéens visant le développement des PME.
Les ministres ont adopté, en outre, la déclaration commune exprimant l’intention de poursuivre la mise en œuvre de la charte euro-méditerranéenne et présenté le programme de travail 2014-2015 relatif à la coopération industrielle euro-méditerranéenne.
Le ministre de l’Industrie a affirmé, lors de cette rencontre, qu’il s’agissait d’une opportunité pour accroître la compétitivité des entreprises de la zone Europe, par le biais d’un meilleur rapprochement et plus de complémentarité en se basant sur un partenariat gagnant- gagnant.
Il a rappelé que le volume d’échanges entre la Tunisie et l’UE avait presque triplé, passant de 7 milliards d’euros en 1995, l’année du début du processus de démantèlement tarifaire des produits industriels, à plus de 20 milliards d’euros en 2013.
M. Kamel Ben Naceur a également indiqué que les exportations tunisiennes vers l’UE avaient été multipliées par 4 entre 1995 et 2013 atteignant près de 9,4 milliards d’euros et que les importations avaient triplé, avoisinant les 10,4 milliards d’euros en 2013. « Cette dynamique a permis aussi de multiplier par 4 le nombre d’entreprises industrielles européennes installées en Tunisie qui sont passées de 411 entreprises en 1995 à 1839 entreprises en 2013, ce qui a permis de tripler les emplois que ces entreprises ont engendrés et qui sont passés de 90 000 emplois à 265.572 emplois entre 1995 et 2013 ». a-t-il ajouté.
Le ministre a souligné que la Tunisie s’est lancée dans un vaste programme de réformes tendant à améliorer le climat de l’investissement et notamment l’environnement industriel et le renforcement du rôle du secteur privé.

S.T
 

Code refrech Site :