Tunisie : les directeurs de journaux appellent à la création du Conseil de la presse

Afin de parachever le processus de réforme et de développement des médias en Tunisie, la Fédération tunisienne des directeurs de journaux (FTDJ) a réitéré, dans un communiqué publié lundi 17 février 2014,

sa détermination à créer un Conseil de la presse qui doit «défendre la liberté d’expression, assurer l’autorégulation du secteur, veiller au respect de la déontologie, préserver l’indépendance de la presse écrite, promouvoir la presse nationale imprimée et électronique et jouer le rôle de médiateur entre les lecteurs et les médias afin de renforcer la confiance du public».
La FTDJ estime aussi que le Conseil de la presse doit être régi par une loi cadre pour que ses prérogatives et ses décisions soient exécutoires. Le Conseil doit être composé paritairement par les éditeurs de presse et les syndicats avec la participation de la société civile, propose la FTDJ. Il doit être financé essentiellement par un budget public afin d’assurer sa souveraineté et son indépendance.
Des workshops seront organisés dans les jours à venir avec des experts tunisiens et étrangers pour discuter de la mise en place de ce Conseil afin qu’il soit le plus adapté aux spécificités du paysage médiatique tunisien, lit-on dans le communiqué.

H.M

 

Code refrech Site :