Les agents de Tunisie Télécom protestent contre le projet du licenciement

Protestant contre le projet de loi proposé par le gouvernement sortant stipulant le licenciement d’un nombre d’agents de Tunisie Télécom, ces derniers se sont rassemblés, aujourd’hui, jeudi 6 février 2014, devant l’Assemblée nationale constituante (ANC) à l’appel de la Fédération Générale des Postes et télécommunications.

Selon Mongi Ben M’barek, secrétaire général de la Fédération, il s’agit d’un licenciement abusif des agents de Tunisie Telecom. Ce projet de licenciement émane, dit-il, du partenaire Emirati (Emirates International Telecommunications), détenteur de 35% du capital de TT et constitue une remise en cause de l’accord du 9 février 2011.
Le secrétaire général du syndicat a précisé que TT constitue un acquis national et public qu’il faut récupérer et préserver dans l’intérêt de la compagnie et du peuple Tunisien en général. Il a ainsi invité le nouveau gouvernement à ouvrir de nouveau le débat avec la partie syndicale et proposer d’autres solutions pour sauver la Société sans recourir au licenciement.
 

H.M

Code refrech Site :