Tunisie : les évènements en Egypte ont servi de leçon à Ennahdha, dixit Essebsi

Lors de son intervention vendredi 24 janvier 2014 au 44e Forum international de Davos qui se tient à Suisse du 22 au 25 janvier, le président de Nidaa Tounes et ancien Premier ministre, Béji Caïd Essebsi, a évoqué la Tunisie postrévolutionnaire et les acquis de la Révolution du Jasmin ainsi que les difficultés que traverse le pays.

Béji Caïd Essebsi a affirmé que le mouvement Ennahdha a pris de bonnes décisions pour ne pas reproduire le scénario égyptien en Tunisie. Il a salué ainsi le courage du parti au pouvoir qui a cherché, selon lui, à changer la société tunisienne, après les élections de 23 octobre 2011, avant de se rétracter suite aux évènements survenus en Egypte. « Les islamistes ont considéré les élections du 23 octobre comme élections législatives qui leurs ont donné carte blanche. Ils n’ont pas cherché à instaurer la démocratie et à développer l’économie du pays, ils ont tenté plutôt à changer la nature de la société tunisienne », a précisé le leader de Nidaa Tounes.
Il est à noter que le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, ainsi que Wided Bouchamaoui, présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), ont également pris part de ce rassemblement annuel des dirigeants politiques, décideurs économiques et experts internationaux.

A.B
 

Code refrech Site :