Tunisie : Noureddine Bhiri qualifie certains magistrats et hommes d’affaires de corrompus

Dans une déclaration au journal «Al Fajr», l’ancien ministre de la Justice et conseiller du gouvernement démissionnaire, Nourredine Bhiri, a déclaré que des parties occultes essaient bel et bien de dénigrer le gouvernement.

Ces parties incluant magistrats, sécuritaires, et hommes d’affaires corrompus, se réunissent, dit-il, dans l’ombre afin de ternir l’image d’anciens militants du gouvernement. Et d’ajouter qu’il présentera les preuves de la corruption de ces magistrats.

H.M
 

Code refrech Site :