Tunisie : tout sur la relation «très forte» entre Marzouki et l’alcool

Beaucoup d’histoire tournent autour de la relation de Moncef Marzouki, président de la République, à l’alcool et ses excès de colères ou de joies qui s’en suivent.

Taoufik Gasmi, conseiller du président de la République et directeur général de la sûreté du président et des personnalités officielles, a répondu à ces accusations et coupé court aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux.
M. Gasmi a démenti les informations relayées par certains médias portant sur l’agression d’un employé du palais de Carthage par le président Moncef Marzouki : « Décidément, les scandales touchant au président de la République n’en finissent pas ! ».
Dans une déclaration accordée au journal Akher Khabar, dans son édition du mardi 21 janvier 2014, le responsable a précisé que ces informations sont infondées et que les relations entre les agents travaillant au palais de la présidence et Moncef Marzouki sont solides et fondées sur le respect mutuel.
Interpellé sur les accusations lancées contre l’ancien directeur de la sécurité présidentielle, Ali Seriati, M. Gasmi a assuré que ces accusations sont infondées : « Les agents de la garde présidentielle n’ont pas assisté aux évènements de la Révolution. Le rôle de Ali Seriati était restreint à sa participation à La ligue des urgences et des crises au sein du ministère de l’Intérieur ».
Il a souligné ainsi que ces accusations visent à perturber la garde présidentielle.

Investir En Tunisie
 

Code refrech Site :