Tunisie-Constitution : la peine de mort maintenue

Les députés de l’Assemblée nationale constituante ont procédé, lundi 6 janvier 2014, à l’adoption des articles du chapitre 2, « Droits et Libertés », du projet de la Constitution.

L’article 21 qui prévoit que « le droit a? la vie est sacre?, il ne peut lui être porte? atteinte que dans des cas extrêmes fixés par la loi », a été, ainsi, adopté avec la majorité des voix : 135 pour, 28 contre et 11 abstentions.
Notons que 102 députés présents à la séance plénière du lundi ont voté contre la proposition d’amendement présentée par la députée Hasna Marsit interdisant la peine capitale, qui a été maintenue dans la nouvelle constitution.

Investir En Tunisie

 

Code refrech Site :