En images : les 10 personnalités tunisiennes qui ont marqué 2013

Le site Huffpostmaghreb a publié, samedi 28 décembre 2013, un classement de 10 Tunisiens qui ont fait du bruit à l’étranger en 2013.

Pour établir son classement, le journal s’est basé sur plusieurs critères : personnalités à la langue bien pendue ou tristement disparus, reconnaissance professionnelle ou génie artistique… ils ont fait l’actualité cette année, d’une manière ou d’une autre !

Ridha Khadher, meilleur boulanger de Paris

Originaire de Sousse, ce boulanger a gagné le concours de la meilleure baguette de Paris parmi 52 concurrents. Depuis, il livre tous les jours la présidence de la République française.
La presse du monde entier s’est éprise de l’artisan. On l’a vu partout, même la chaine américaine CNN lui a consacré un reportage. Depuis, sa boulangerie parisienne connaît un véritable succès auprès des consommateurs. De 300 par jour, le nombre de « baguette tradition » sorties de son four est passé à 800.

Abdellatif Kechiche, palme d’or à Cannes

Entre la sortie de son film événement La Vie d’Adèle et la polémique sur ses méthodes de travail, le réalisateur franco-tunisien, Abdellatif Kechiche, a fait la Une des journaux.
Plébiscité par la critique, La Vie d’Adèle a reçu la Palme d’Or au dernier festival de Cannes et il est nominé aux prochains Golden Globes.

Chokri Belaid

 

L’assassinat par balles de Chokri Belaid, le 6 février a été une onde choc sans précédent en Tunisie. Leader de la coalition de gauche Le Front Populaire et figure emblématique du militantisme politique, la nouvelle de sa mort a provoqué un véritable séisme politique.

Abou Iyadh, l’ennemi public n°1

Seifallah Ben Omar Ben Hassine, plus connu sous le nom de Abou Iyadh, est considéré comme le chef de la mouvance salafiste illégale, Ansar Al Charia. Il figure parmi mes les hommes les plus recherchés en Tunisie.

Farhat Hached

61 ans après l’assassinat du fondateur de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Farhat Hached, les enfants du leader syndicaliste continuent de mener une enquête très personnelle.
Lors d’une visite officielle début juillet, le président français François Hollande, leurs a remis une partie des archives de la France. Des documents qui mettent notamment en cause l’Etat français, mais il manque encore la preuve.
Au Printemps, la mairie de Paris, a également inauguré une place à son nom dans le XIIIe arrondissement.

Malek Jaziri, 168e joueur mondial

C’est un forfait imposé qui aura créé la polémique autour de lui mi-octobre. A 29 ans, le joueur de tennis, Malek Jaziri, s’est vu empêché de jouer en quart de finale contre l’Israélien Amir Weintraub, au tournoi de Tachkent, en Ouzbékistan.

Amina, la militante féministe

Amina Sboui, 19 ans est incontestablement la Tunisienne qui a le plus fait parler d’elle en 2013. En mars dernier, elle déchaine les passions en publiant une photo d’elle, seins nus sur Facebook avec l’inscription « mon corps m’appartient et n’est l’honneur de personne ». Elle sera le première Femen tunisienne, un mouvement féministe d’origine ukrainienne.
Sa séquestration par sa famille, sa fugue vers Tunis et enfin son arrestation le 19 mai pour après avoir tagué le mot FEMEN sur le muret d’un cimetière à Kairouan, ont emballé les médias du monde entier.
Toujours à contre-courant, Amina étonne en se rebellant contre les Femen, mouvement dont elle était devenue l’un des symboles.

Jabeur Mejri

Il est aujourd’hui l’un des symboles de la liberté d’expression. Le militant athée, Jabeur Mejri, 29 ans, condamné à sept ans et demi de prison pour avoir publié des caricatures du Prophète Mahomet sur sa page Facebook, fait désormais l’objet d’une importante campagne d’Amnesty International.
A l’étranger, Jabeur Mejri est considéré comme le « premier prisonnier d’opinion » depuis la chute de Ben Ali.

Weld 15, le rappeur poussé à la cavale

Ses déboires avec la justice, pour avoir diffusé une chanson hostile à l’institution policière, auront fait le tour de la presse nationale et internationale.
Tout a commencé en mars 2013, lorsque le rappeur publie sur Youtube la vidéo « Boulicia Kleb » (Les policiers sont des chiens), chanson dans laquelle il s’attaque aux agents de police.

Mehdi Ben Cheikh

Mehdi Ben Cheikh tient la Galerie Itinérrance, spécialisée dans l’art urbain depuis 2004. Il est le Tunisien à l’origine de la plus grande exposition collective de street art organisé à Paris.

Son défi artistique intitulé « Tour Paris 13 », a lieu dans un immeuble destiné à la démolition. Pendant 7 mois, plus de 100 graffeurs de 16 nationalités, ont investi les lieux pour cette carte blanche exceptionnelle, la première à cette échelle dans l’univers du Street Art.

Hela Cheikhrouhou

Héla Cheikhrouhou a été nommée directrice exécutive du Fonds vert pour le climat en 2013. Le Fonds vert pour le climat est une organisation rattachée à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.
Jusque-là, elle était la directrice du Département énergie, environnement et changement climatique de la Banque africaine de développement.

M.Kh
 

Code refrech Site :