Tunisie : les propos de R.Abdessalem dans le Top 5 des déclarations les plus choquantes en 2013

Rafik Abdessalem, ancien ministre des Affaires étrangères et gendre du président du mouvement Ennahdha, a, finalement, pu entrer dans l’Histoire, à travers ses déclarations inoubliables !

En effet, selon un rapport publié par la chaîne d’information américaine « CNN », les déclarations de Rafik Abdessalem sont dans le Top 5 des déclarations des hommes politiques arabes qui ont créé la polémique en 2013.
Le rapport a cité certaines de ses déclarations : « Cinq cadavres en état de décès » ou aussi « Istanbul est la capitale de la Turquie ».
Le rapport a cité, en outre, le président égyptien déchu, Mohamed Morsi, le ministre égyptien de la Défense, Abdelfateh Essissi, le président soudanais, Omar al-Béchir, le président syrien Bachar al-Assad et le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal.

M.Kh

 

Code refrech Site :