Tunisie : des mesures pour l’impulsion du processus de développement à Gafsa

Réunie, lundi, une séance de travail interministérielle a abouti à un ensemble de mesures en faveur de l’impulsion du processus de développement dans le gouvernorat de Gafsa.

Consacrée au suivi des projets de développement dans la région, cette séance de travail a été présidée par le ministre auprès du Chef du gouvernement, Noureddine B’hiri.
Selon un communiqué de la présidence du gouvernement, ces mesures ont touché les secteurs de la santé, de l’enseignement supérieur, de l’environnement, du transport, de l’agriculture, de l’industrie et du tourisme.
Voici les mesures arrêtées par secteur :
Secteur de la santé :
Accélération du processus de construction d’un hôpital universitaire à Gafsa,
Lancement d’une étude sur les effets de la pollution sur la santé ainsi que sur l’éventuel impact des activités industrielles dans la région sur l’apparition de certaines maladies,
Reclassement des hôpitaux locaux de Sened, Om Larayes, Redeyef et M’dhilla, devenus, désormais, des hôpitaux régionaux de catégorie « B ».
Secteur de l’enseignement supérieur :
Création d’une école nationale d’ingénieurs spécialisée dans l’ingénierie des méthodes et des processus, l’informatique et les Télécommunications. Cette école devrait ouvrir ses portes la prochaine année universitaire,
Création de cellules de recherches, à partir de l’année universitaire 2014-2015.
Secteur de l’environnement :
Aménagement d’une décharge contrôlée et création de centres de transformation des déchets solides.
Secteur du transport :
Création d’une station régionale de transport terrestre,
Création d’un centre de visite technique et d’examens à Metlaoui,
Renforcement du parc autobus de la Société régionale de transport de Gafsa « El-Gawafel »,
Lancement d’une étude pour le renouvellement du réseau ferroviaire, afin de favoriser l’entrée en service des trains rapides,
Lancement d’une étude pour la création d’une zone logistique.
Secteur de l’agriculture :
Démarrage des travaux de forage de deux puits de prospection dans les périmètres irrigués couvrant les délégations de M’dhilla et Belkhir sur une superficie de 35 mille hectares et moyennant une enveloppe de 3,5 millions de dinars,
Lancement, en 2014, d’une étude pour le développement de la zone frontalière dans la délégation d’Om Larayes.
Les travaux de réalisation des différentes composantes du projet devraient démarrer, en 2015. Ce projet dont le coût de réalisation est estimé à 6,5 millions de dinars, doit couvrir une superficie de 8000 hectares,
Lancement d’une étude pour la réhabilitation des réseaux d’irrigation dans neuf oasis des délégations de Gafsa, Ksar, K’tar, Redeyef et Metlaoui sur une superficie de 3600 hectares.
Secteur industriel:
Accélération des travaux de réalisation du projet d’approvisionnement du gouvernorat de Gafsa en gaz naturel.
Secteur touristique:
Création d’une commission qui aura pour mission d’améliorer les circuits touristiques et miniers. Cette commission sera composée de représentants du ministère du tourisme, des autorités locales et la Compagnie des phosphates de Gafsa. Une délégation gouvernementale doit se rendre dans la région pour assurer le suivi de ce projet.

D’après communiqué

Code refrech Site :