Tunisie-Ras El Am : les poupées de sucre toujours au rendez-vous

Nabeul se prépare à fêter Ras El Am. Cet événement ne laisse pas les habitants indifférents qui s’attachent toujours à le célébrer avec la traditionnelle poupée de sucre.

D’ailleurs, il suffit de sillonner l’avenue Farhat Hached et le marché municipal pour contempler de près des dizaines d’étalages exposant une série de sucreries et surtout des poupées et des chevaux en sucre, aux couleurs vives, qui essayent de retrouver leur gloire d’antan face à la concurrence des poupées en plastique.
C’est une tradition purement nabeulienne. Ici, les usines et les commerçants produisent différentes sortes de confiserie. Ils confectionnent des poupées adorées par les enfants. Le cheval est offert aux garçons et la poupée aux filles. Une symbolique bien claire. Ras El Am est un moment propice pour perpétuer les traditions culinaires propres à ce jour et qui sont respectueusement observée.
A cette occasion, il est de coutume de s’échanger des vœux de bonheur et il est de tradition de manger du couscous fait de légumes et surtout d’haricots et de pois chiche avec le qaddid de l’Aïd et les andouillettes séchées et épicées (ousbene cheyah). Le soir précédant la fête on prépare le ragoût à la poudre de corète (mloukhiya), sous le signe de la verdure et du porte-bonheur.
Particularité à Nabeul, chaque enfant reçoit un « methred » en poterie de fruits secs, de dattes, d’œufs durs, de bonbons, de morceaux de sucre et garni au centre par une statuette de sucre moulée et colorée, représentant des animaux (coq, gazelle…) ou des personnages (poupée, cavalier).

M.Y
 

Code refrech Site :