Tunisie : Chedly Ayari à la tête du gouvernement ?

Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Chedly Ayari, a nié son éventuelle nomination à la tête du prochain gouvernement. Il estime qu’il peut mieux servir la Tunisie en n’étant que gouverneur de la BCT.

Dans une déclaration accordée au journal « Le Maghreb » dans son édition du mardi 22 octobre 2013, Chedly Ayari a affirmé que les futurs ministres doivent agir en tant que ministres de crise et d’hommes de terrain.
Il a fait savoir que la période de transition se poursuivrait jusqu’à l’année 2014 et que le pays pourrait commencer à dépasser les obstacles économiques et financiers à partir de l’année 2015 : « L’économie tunisienne reprendrait sous peu de temps sa dynamique grâce à la coordination entre les différentes parties politiques et sociales ».

A.B

 

Code refrech Site :