Tunisie : chaine humaine contre le cancer du sein !

Une importante chaine humaine est organisée, samedi 26 Octobre à 16h, à la jarre de Nabeul. Ce Ruban Rose Humain traduit notre engagement pour lutter contre le cancer du Sein. Les résultats préliminaires d’une étude réalisée, depuis janvier 2011, par l’Office national de la famille et de la population (ONFP), sur « l’efficacité du dépistage précoce du cancer du sein »,

ont démontré l’insuffisance du suivi médical des femmes atteintes du cancer du sein, en dépit de l’importante affluence enregistrée vers les examens cliniques des seins (ECS).
Les résultats de cette étude ont été révélés, jeudi 17 mai 2012, lors d’un colloque, organisé à Tunis, par l’ONFP. Il en ressort que 6,2 % des femmes refusent le traitement ce qui implique davantage d’efforts en termes de sensibilisation et de communication. Au cours de la première phase de l’étude, 61 cas de cancer du sein ont été dépistés parmi 8244 femmes âgées entre 35 et 70 ans. Ces dernières ont subi des examens cliniques dans 10 structures de soins de premières lignes, dans le gouvernorat de l’Ariana. Dix cas présentant une tumeur de 2,3 cm de diamètre, en moyenne, ont été diagnostiqués sur 3532 femmes examinées au cours de la deuxième phase de l’étude.
Selon les statistiques nationales, le cancer du sein représente 30 % des cancers féminins, avec une prévalence de l’ordre de 2000 nouveaux cas par an. La moyenne d’âge de ces femmes est de 50 ans, alors que ce cancer touche 9% des femmes âgées de moins de 35 ans. La stratégie prévoit, notamment, de fournir un examen clinique, une fois par an, et d’effectuer une mammographie, une fois tous les deux ans, au profit des femmes âgées entre 40 et 69 ans, outre la formation et le recyclage de 80% des prestataires de soins de santé et l’encouragement des recherches dans ce domaine.

M.Y

 

Code refrech Site :