Tunisie-Chaambi : même signature des assassinats commis en Algérie et en Afghanistan

La manière dont sont assassinés les soldats tunisiens porte la même signature des assassinats commis en Algérie durant les années 1990 (assassinat des moines…) et en Afghanistan. C’est ce qu’a déclaré Haykel Ben Mahfoudh, expert conseiller auprès du Centre pour le Contrôle démocratique des forces armées – Genève (DCAF).

Dans une interview accordée mardi 30 juillet 2013 à Express FM, M. Ben Mahfoudh a plaidé pour l’urgence d’accroître l’opérationnalité et les capacités de l’armée : « Il est indispensable, aujourd’hui, de renforcer les renseignements généraux et d’assainir le climat politique sans lequel le terrorisme continuera à frapper ».
Haykel Ben Mahfoudh a évoqué l’utilisation abusive de l’armée dans des tâches qui ne sont pas les siennes (gardiennage des entreprise, contrôle des prix…) ce qui a fortement impacté son rendement aux frontières.

M.Kh
 

Code refrech Site :