Tunisie : la vente du producteur au consommateur, un faux-semblant ?

C’est aujourd’hui, deuxième jour du mois de ramadan que s’ouvre officiellement à Bizerte le point de vente « du producteur au consommateur ». Attendu comme étant une véritable panacée, ce marché risque de décevoir les citoyens.

Déjà, hier mercredi 10 juillet, premier jour du jeûne, un vendeur s’était fourvoyé sur la date d’ouverture en venant exposer sa marchandise à l’espace de l’ancien abattoir de la cité Hamdless. La foule qui s’était constituée en la circonstance s’en était retournée bredouille et profondément déçue et par la qualité des denrées et par les prix pratiqués qui sont quasiment équivalents à ceux des marchés réguliers.
Pourtant, les citoyens avaient salué cette initiative destinée à soulager leur portefeuille et annoncée par un énorme battage médiatique. Après avoir appris par les médias que partout ailleurs ces points de vente répondent peu aux attentes et espoirs et que les équipes de contrôle économique ne sont nullement suffisantes pour faire respecter les mesures prises, le citoyen est renforcé dans sa conviction qu’il ne s’agit là que d’un nouveau simulacre.

M.BELLAKHAL

 

Code refrech Site :