Tunisie : l’agresseur de Samir Ben Amor souffre de troubles mentaux

Le député du Congrès Pour la République (CPR) à l’Assemblée nationale constituante, Samir Ben Amor, a indiqué, mardi 9 juillet 2013 via sa page Facebook, que le jeune homme qui a tenté de le tuer souffre de troubles psychiques et qu’il a été admis à l’hôpital des maladies mentales.

Le député du CPR a également annoncé qu’il avait reçu des lettres de menaces de mort et qu’il avait suivi les procédures judiciaires nécessaires.
Il est à rappeler que les forces de sûreté à l’ANC ont interpellé, le 4 juillet, un homme en possession d’un couteau à l’entrée de l’édifice, voulant rencontrer Samir Ben Amor.

A.B

 

Code refrech Site :